Suzanne Moxhay

By on 7 mai 2017, in Textes

Publication Galerie Noorforart Contemporary, Avril 2017

Suzanne Moxhay (1976) est une jeune artiste anglaise qui élabore des œuvres contemplatives et mystérieuses.

Elle est une talentueuse magicienne de l’image et du détail. La jeune femme prend le temps de créer, tel un orfèvre, des œuvres complexes nées d’une gestation patiente et méditative. Les mains délicates et précises d’une dentelière et l’âme poétique font de Suzanne Moxhay une artiste profondément singulière.

Ses clichés arrêtent et suspendent le temps. Empreints d’une mélancolie immersive, les paysages et les intérieurs représentés sont comme pétris de rêve, de silence et de solitude. Affranchie de toute présence humaine, chaque œuvre est un tableau romantique, secret et lumineux.

L’artiste déjoue les codes classiques de la représentation photographique en réalisant un travail plastique unique et complexe, dans une technique intriguante et difficilement appréhendable de prime abord.

Suzanne Moxhay construit de toute pièce chacune de ses œuvres, travaillant minutieusement en un long processus d’artisan qui ne lui fait produire qu’un corpus restreint.

Son travail de photomontage prend source dans la technique cinématographique du «  matte painting  » (procédé cinématographique qui consiste à peindre un décor sur une surface plane en y laissant des espaces vides, dans lesquels une ou plusieurs scènes filmées seront incorporées) et dans l’utilisation de plusieurs techniques  et médiums : découpage, collage, peinture, photographie.

L’oeuvre est ainsi élaborée à partir d’une multitude d’images parcellaires et diverses, anciennes ou modernes, de grands décors à de minuscules détails, glanées et collectées par l’artiste. Elle va ensuite mettre en scène ce matériel de papier sur des plaques de verres. Cela donne naissance à des petits décors théâtraux qui seront ensuite photographiés et retravaillés numériquement.

L’artiste initie alors une œuvre totale, déconstruisant et recréant de nouveaux repères. Le référant au réel, par l’extrême précision des images utilisées, bascule très vite dans un univers onirique et énigmatique où les codes de la représentation mimétique sont transgressés. Suzanne Moxhay réinvente le langage photographique.

Véritable tremplin à l’imaginaire, elle s’éloigne du sens premier des images et développe une narration fantastique. Suzanne Moxhay va déployer sciemment des incohérences,  des anomalies de lumière, de perspective, d’échelle, rendant son image encore plus séduisante et pénétrante.

Le hiatus entre les intérieurs et les extérieurs souligne l’aspect théâtral et pictorialiste de son travail, cherchant plus à insuffler une atmosphère surannée, une sensation étrange qu’une copie fidèle de la réalité.  Les peintures anciennes que l’artiste intègre rappellent en filigrane celles, intemporelles, des ruinistes ou les paysages romantiques de Claude Lorrain.

Les œuvres de l’artiste nous plongent dans une infini sensation d’errance et d’attente. L’attraction est immédiate, magnétique. Suzanne Moxhay travaille sur le sublime avec constance et ingéniosité.

Galerie Jean Louis Ramand_Entrance 4 SMoxhay

                        Suzanne Moxhay Entrance

0

Reply